Si vous avez manqué :
0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

Les Insupportables vous ont présenté le
FestivalManké 2010
Festival parallèle de musique contemporaine

"Novembre Rouge : Russie & avant-gardes"
12 novembre, Nice.


Concert/conférence panoramique
Samedi 12 novembre 2010 / 14h30-18h30
Auditorium Albert Camus de la Bibliothèque Louis-Nucéra,
1 avenue Saint Jean Baptiste, Nice

Entrée libre

Le Festival Manké 2010 s'est offert une célébration inattendue de l'année France Russie par la marge et les avant-gardes. Étrange panorama de l'universalisme et des traditions de l'Oural à l'Atlantique, cet unique concert-conférence en plusieurs courtes séquences et performances fut un événement sonore public et visionnaire... Un accomplissement
révolutionnaire pour une après-midi - à défaut de grand soir ou de lendemains - qui chante!

Guignol's band,
musique : "Plaine ma plaine", en forme d'hommage à Albert Ayler.
Frédérik Brandi,
concert-diffusion : "Double jeu en URSS", superposition plunderphonique des hymnes des anciennes républiques socialistes soviétiques.
Marcel Bataillard,
conférence-performance : "Malevitch, pourriture noble de l'Art Russe ?"
Guy Reyes,
conférence-performance musicale : "Le double jeu de Juan Martinez", sur la base d'un récit du journaliste Chaves Nogales, retrace l'épopée d'un danseur de flamenco en pleine révolution russe. Aux côtés du maestro Reyes, Alban Gaignard à la guitare.
Fabienne Volto & Frédérik Brandi :
musique russe du millésime 1917, pour piano (Rachmaninov, Stravinsky, Prokofiev, etc.) et textes de poètes révolutionnaires.
Henri Roger,
musique improvisée pour un homme seul : dérives sur les fondements théoriques énoncés dans le Thesaurus of Scales and Melodic Patterns de Nicolas Slonimsky.
Dominique Pasteur,
interview-révélations (propos recueillis par Tina Colombani) :"Damien Hirst : après le réalisme socialiste, un réalisme capitaliste ?", un témoignage poignant qui dénonce - anonynement - les tendances d'un certain art contemporain.
Manké Dance Company,
divertimento : "Communication autour des balais russes".
Members of Ex-Tasy,
concert : quatre transfuges des pays du Sud-Est, rebelles sans kolkhoze, ont mis sur écoute les plus grands noms de la musique des années Guerre Froide. Après leur rock à l'herbe de bison, le nom de Poutine n'évoque que de délicieux beignets et un enregistrement est forcément compromettant. Accordéon : Sergueï Ferrerov, Chant et percus : Iza Marczeddu, Guitare et chant : Stefan Leonchinski, Chant et dénonciation : Dietr Bozzidär.
I Burtuoni, feat. Joelle Vinciarelli,
musique : "U partigianu", choc des cultures. Partisans russes à la mode corse.
Provoko al frakaso,
ciné-concert : "La grève", musique électronique et acoustique improvisée en trio sur la diffusion des deux derniers chapitres du chef d'oeuvre d'Eisenstein. Pour
Marcel Bataillard, kaoss pad guitare, Frédérik Brandi, ondulateur analogique et Kristof Everart, trombone modifié.